Domaine Heresztyn-Mazzini

Notre vignoble
CHAMPENOIS

Domaine Heresztyn Mazzini

Vinothèque

Vente de vins à maturité
prêt à boire

Nous gardons précieusement dans nos caves de Gevrey Chambertin des bouteilles des millésimes précédents.

Nous vous les proposerons, dans quelques années à leur apogée.

2017

2017, millésime qui enthousiasme la Bourgogne

 

Après une récolte 2016 impactée par le gel printanier, notre domaine et une grande partie de la Bourgogne retrouve son plein niveau de production.

La campagne 2017 a commencé précocement avec une fin d’hiver et un début de printemps assez doux. Au printemps, la vigne a poussé rapidement grâce à des conditions climatiques favorables (soleil, chaleur et pluies bienfaitrices). De ce fait, les maladies sont absentes de nos vignes et le nombre d’intervention en agriculture biologique pour notre domaine a été fort limité.

A la mi-Juin, la plupart de nos parcelles sont en fleurs. Afin d’éviter des coulures au moment de la floraison dans nos parcelles les plus âgées et dans celles qui ont subi, la forte gelée de 2016, nous avons entrepris d’appliquer plusieurs traitements à base d’extraits de plantes fermentés (ou purins).

La précocité du millésime s’affirme, l’été connaît des épisodes caniculaires, des périodes avec une météo plus mitigée mais la maturation se poursuit sur un très bon rythme.

Nous commencerons à récolter les parcelles les plus précoces à partir du 11 Septembre 2017.

 

Sur ce millésime, nos principales attentions et expériences en biodynamie et phytothérapie ont été nos traitements à base de purins d’ortie, de consoude et de fougère. Ces plantes favorisent la croissance de la vigne, stimulent les défenses naturelles, sont anti-fongiques et développent les bourgeons floraux de la vigne. Le second désir fut de vinifier une cuvée, 100% en vendanges entières. Notre dévolu s’est abattu sur notre vin Chambolle-Musigny.

2016

Fin heureuse!!

Le gel nocturne qui a sévi dans la nuit du 26 au 27 Avril 2016, a fait énormément de dégâts sur toute la Bourgogne :

Notre domaine a été touché entre 40 et 80%, notamment sur les appellations régionales en rouge et en blanc, et sur les appellations communales (Chambolle-Musigny et Gevrey-Chambertin).

Puis, le printemps continua avec un temps humide et pluvieux, ce qui provoqua des attaques incessantes de mildiou sur nos vignes en retard et déjà bien fragilisées...Nous laissant aucun répit physiquement et mentalement.

2016 nous rappella sans cesse que la nature resta maîtresse du débat.

A la sortie du printemps, nous étions peu à penser que ce millésime finirait par une fin heureuse. Le beau temps s'imposa fin Juin pour ne plus quitter la Bourgogne jusqu'aux vendanges. Cette météo ensoleillée et sec, "tombé du ciel", permit de rattraper un peu de retard dans les vignes touchées par les gelées d'Avril et d'améliorer les conditions sanitaires dans les vignes. Nous pouvions ENFIN reprendre notre souffle.

C'est avec ce difficile millésime, que nous avons entamé avec beaucoup d'appréhension et de questions sur l'avenir, notre conversion en agriculture biologique. Notre force et notre dévotion en la biodynamie, nous a permit de tenir bon et de continuer en ce que nous croyons depuis plusieurs années.

En plus, de nos traitements biologiques, la biodynamie avec ses tisanes et ses traitements avec la silice, nous ont permis de combattre à armes inégales la forte pression du mildiou et de nous donner espoir.

Les vendanges se sont déroulées en 3 fois (du 27 Septembre au 7 Octobre) afin de suivre au mieux les maturités de chaque parcelle.

 

 



 

2015

Une grande année pour la Bourgogne!

Dès le printemps, le ton du millésime est donné: il sera précoce. La floraison s'est déroulée, début Juin, sous une météo très favorable. L'année 2015 fut marquée par une climatologie de printemps et d'été exceptionnelle. Il a fait beau et chaud, très chaud! 

La vigne s'est bien adaptée à la chaleur car elle a eu le temps de s'y habituer depuis le printemps. Nous avons eu très peu d'échaudage sur les raisins contrairement aux deux millésimes précédents.

Le manque d'eau en Juillet accompagné de plusieurs semaines caniculaires ont considérablement ralenti la véraison. Ce sont les précipitations du mois d'Août qui ont permis d'achever sereinement la véraison pour laisser place à la maturité des raisins.La maturation fut assez rapide et a offert au millésime, des teneurs en sucres élevées avec des niveaux d'acidité très satisfaisants, puisque ces derniers se sont bien maintenus.Toutes ces conditions favorables, nous ont permis de commencer les vendanges sous un soleil resplendissant le 8 Septembre et de finir avant les premières précipitations.

La sécheresse a eu quelques conséquences en terme de volume sur certaines de nos parcelles.

La maturité idéale des raisins et les niveaux d'acidité en harmonie avec le potentiel aromatique, nous laissent entrevoir un millésime avec des vins parfaitement équilibrés.

 

Notre parcelle de Gevrey-Chambertin 1er Cru "Les Goulots" a été convertie à l'agriculture biologique et à la biodynamie.

2014

Le millésime 2014 s'annonce comme prometteur en Bourgogne... Il a tout d'un grand!

Les conditions climatiques chaudes et sèches du printemps annoncèrent un millésime assez précoce avec une espèrance de récolte enfin normale en volume.

Toutefois, nous avons rencontré des phénomènes de coulure (non transformation des fleurs en fruits) sur la plupart de nos vieilles vignes à Gevrey.

Le 28 Juin 2014, la Côte de Beaune puis la Côte de Nuits furent touchées par un violent orage de grêle. Les dégâts furent moindres sur la Côte de Nuits. Les raisins d'une de nos parcelles, située à Chambolle-Musigny, furent bien "talées". Notre attention à l'égard de cette parcelle, fut très minutieuse jusqu'à sa date de vendanges.

L'été commença par de fortes chaleurs avec un effet "d'échaudage" (raisins brûlés par les rayons du soleil) sur l'ensemble des parcelles effeuillées.

Le soleil se montrait plus timide laissant place à la frâcheur et l'humidité. Le millésime avancé a perdu de sa précocité.

Fin Août, les conditions climatiques idylliques furent de retour (soleil accompagné du vent du nord) et permirent une maturation optimale des raisins jusqu'aux vendanges.

Les raisins mûrs, sains et aromatiques rejoignirent notre cuverie dès le 17 Septembre sous le soleil et dans la bonne humeur.

Les vins rouges offrent des couleurs intenses, avec des bouquets fruités. Les tanins sont plaisants, soyeux et annoncent une belle concentration en bouche mais tout en finesse.

Notre Bourgogne "chardonnay" nous a offert des raisins d'une maturité optimale et dévoilait avant malo-lactique, un très joli équilibre avec un caractère bien précis.

Mise en bouteille de nos 2014, printemps 2016.

2013

Après un millésime 2012 compliqué et fatiguant, le millésime 2013 fut particulièrement épuisant. Le climat joua encore une fois avec nos nerfs.

Le printemps fut froid et assez pluvieux, ce qui compliqua et retarda la floraison et intensifia la coulure (notamment sur nos parcelles de Gevrey-Chambertin les plus vieilles) et le millerandage.

Avec toutes ces conditions climatiques difficiles tout au long de l'année 2013, il a fallu attendre la maturité. Il était primordial de raisonner les dates de vendanges en fonction des parcelles et de leur état sanitaire.

De ce fait, nous donnions nos premiers coups de sécateurs le 27 Septembre sur Chambolle-Musigny, puis à partir du 29 Septembre sur Gevrey-Chambertin et Morey-Saint-Denis.

Au final, 2013 nous offre une récolte plus petite que 2012

Lors de nos nombreuses dégustations, au cours de leur élevage, les vins rouges présentent un joli fruité et de belles intensités aromatiques.

En bouche, ces derniers offrent un bel équilibre avec beaucoup de fraîcheur (notamment nos 1ers crus de Gevrey-Chambertin) et de la gourmandise. Les tanins sont souples.

Nos Morey-Saint_denis (1er cru et Grand Cru) sont des vins denses et très fruités.


 

 

2012

2012 est le premier millésime de notre Domaine… et quelle année !
Les caprices de la météo nous ont offert un millésime éprouvant et bien compliqué au printemps. Nous avons du mener un combat de tous les instants face aux aléas de dame nature. Heureusement, la situation s’est nettement améliorée dès le mois d’août, nous laissant souffler … pour favoriser la maturité des raisins jusqu’au début des vendanges.
Les vendanges ont débuté le 23 Septembre 2012, en petite équipe, sur nos deux parcelles de Chambolle-Musigny.
2012 nous a offert une petite récolte millerandée garantissant la concentration et l’intensité.
Afin de structurer nos vins, nous n’avons pas hésité à incorporer un pourcentage de vendange entière supérieure aux pratiques déjà acquises avec le domaine familial depuis plusieurs années.
Ce millésime met en avant les qualités des vins de la Côte de Nuits, par leur élégance, leur finesse, une précision aromatique accompagnée par la fraîcheur du pinot noir.